Panorama du nouveau gouvernent Bruxellois

By juillet 31, 2014 FR

Par  Isabelle De Vinck, Bureau de Bruxelles

Ce 22 Juillet 2014, le parlement bruxellois a adopté la motion de confiance au gouvernement. Les six partis qui le formeront pour la prochaine législature sont le PS (Partis socialiste), le cdH (Centre démocrate humaniste) et le FDF (Les Fédéralistes démocrates francophones) pour les partis francophones. Du côté des partis néerlandophones, Open VLD (Vlaamse Liberalen en Democraten), sp.a (Socialistische Partij Anders) et CD&V (Christen-Democratisch en Vlaams) se partagent la majorité.

L’accord gouvernemental entre les six formations politique dans les grandes lignes contient entre autres  une réforme fiscale qui devrait entrer en application le 1er janvier 2017. La reforme supprimerait d’une part, la taxe régionale et un additionnel d’1 % à l’import des personnes physiques, et d’autre part, augmenterait le précompte immobilier. Outre cette réforme fiscale le chapitre emploi de l’accord du nouveau gouvernement bruxellois prévoit un contrat d’insertion socio-professionnelle qui garantirait à tous les jeunes une activité dans les 18 mois qui suivent la sortie de l’école« . A noter également, la volonté de faire de Bruxelles la capitale du numérique et la promotion du tourisme qui connaitra des développements en termes d’infrastructures. Côté aménagement du territoire, la majorité bruxelloise mise sur le renouveau de Bruxelles avec la création de dix nouveaux quartiers spécialisés comme pôles de développement économiques. En matière de logement, le gouvernement annonce une réforme des permis d’urbanisme et de la fiscalité à l’investissement privé, un système d’allocation de loyers, 6500 nouveaux logements publics et sociaux et une agence immobilière étudiante. Finalement, le gouvernement prévoie prévoit des investissements intensifs dans la diversification de l’offre de transport en commun, de nouveaux piétonniers et un réseau régional 100 % cyclable.

La composition du Gouvernement régional :

  • Rudi Vervoort, Ministre-Président chargé des pouvoirs locaux, du développement territorial, de la politique de la ville, des Monuments et Sites, des affaires étudiantes, du tourisme, de la fonction publique, de la Recherche scientifique et  de la propreté publique
  • Guy Vanhengel, Vice-Président et  Ministre chargé des finances, du budget, des relations extérieures et de la coopération au développement
  • Didier Gosuin, Ministre chargé de l’emploi, de l’économie, de la lutte contre l’incendie et l’aide médicale urgente
  • Pascal Smet, Ministre chargé de la mobilité et des travaux publics
  • Céline Fremault, Ministre chargée du logement, de la qualité de vie, de l’environnement et de l’énergie
  • Bianca Debaets, Secrétaire d’Etat chargée de la Coopération au Développement (compétence déléguée par le Ministre Guy Vanhengel) ; de la sécurité, de l’Informatique régionale et communale, de la transition numérique, de l’Egalité des Chances  et du bien-être animal (compétences déléguées par le Ministre Pascal Smet)
  • Cécile Jodogne, Secrétaire d’Etat chargée du commerce extérieur  et de la lutte contre l’incendie et l’aide médicale urgente (compétences déléguée par le Ministre Didier Gosuin)
  • Fadila Laanan, Secrétaire d’Etat chargée de la collecte et du traitement des déchets, de la recherche scientifique, des infrastructures sportives communales et de la fonction publique (compétences déléguée par le Ministre-Président Rudi Vervoort)
  • Charles Picqué  assurera la présidence du Parlement bruxellois