Un nouveau gouvernement wallon sans le PS – une première en 30 ans !

By August 8, 2017BE

By Frédérique Dell

Un début d’été mouvementé pour la politique belge francophone. En effet, le Parti du Centre Démocrate Humaniste (cdH – anciennement Parti Social-Chrétien) a annoncé son retrait de la majorité gouvernementale en Wallonie et à Bruxelles, ne désirant plus gouverner avec le Parti Socialiste (PS).

Les raisons de cette annonce sont les scandales successifs qui ont ébranlés le PS ces derniers mois, mettant en doute le respect de la bonne gouvernance des Socialistes au pouvoir. Benoit Lutgen, chef de parti du cdH, a négocié, avec succès, avec les partis wallons de l’opposition pour mettre fin à la crise politique en Wallonie.

Le PS y avait gouverné pendant 30 ans sans interruption.

Les négociations ont abouti à un accord avec le Mouvement Réformateur (MR – parti libéral).

Les nouveaux ministres wallons libéraux, remplaçant le PS, ont récemment été nommés. Casting sans surprise, le gouvernement est composé de ministres expérimentés, sans représentant de grandes villes wallonnes et majoritairement de « quinquas » (le plus jeune des ministres ayant 48 ans).

Le vote de confiance accordé par le parlement wallon aux ministres était serré. Parmi les 75 parlementaires, aucune des 38 voix ne pouvait manquer à l’appel pour mettre en place le nouveau gouvernement.

Deux grossesses de parlementaires wallonnes, arrivant bientot à terme, ont d’ailleurs donné des sueurs froides aux négociateurs du cdH et du MR. Cette majorité faible pourrait néanmoins freiner considérablement la prise de décision dans le futur.

Les priorités du nouveau gouvernement commentées dans la déclaration de la politique régionale « La Wallonie plus forte » sont axées sur la transparence, la participation, la responsabilité et la performance.